3 kifs par jour
Développement personnel,  Dévoreuse de Livres

Cultiver son bonheur : la méthode de Florence Servan-Schreiber

Hello toi ! Aujourd’hui, nous nous retrouverons pour parler du livre “3 kifs par jour et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur” de Florence Servan-Schreiber. De quoi commencer l’année du bon pied, ne trouves-tu pas ? 🙂

Ce que j’ai ressenti en lisant ce livre

Florence a commencé à s’intéresser à la psychologie positive suite à son licenciement pour raison économique. Elle a suivi une formation auprès d’un expert dans le domaine, le professeur Tal Ban Shahar à l’Université de Pennsylvanie. Ce livre relate tout ce qu’elle y a appris.

Elle y explique tout son cheminement en racontant des anecdotes, en donnant des conseils et en décrivant des études scientifiques assez impressionnantes sur le bonheur et la psychologie positive.

Ce livre est un doux mélange d’humanité et de science. Cela m’a fait énormément de bien de le lire. L’auteure donne plusieurs conseils afin de cultiver notre bonheur au quotidien. Certains ont fait mouche dans mon esprit. Je vous les explique ci-dessous.

Ce que j’ai appris grâce à ce livre

Tout d’abord, j’ai pris conscience que 50% de notre capacité à être heureux était génétique. Ensuite, 10% est conditionné par des éléments externes comme l’argent, le soleil, les vacances, … Et pour finir, 40% (et c’est là que cela devient intéressant) dépendent de notre comportement vis-à-vis des événements de la vie. Et Florence souligne que c’est dans ces 40% que réside notre potentiel d’épanouissement : de nouvelles habitudes, de nouvelles pratiques, de nouveaux raisonnements, …

J’ai aussi appris que l’idée “C’est quand tout va bien qu’on est heureux” était fausse. Florence explique qu’il y a 2 sortes de bonheur : le bonheur naturel et le bonheur synthétique. Le bonheur naturel se manifeste quand nous obtenons ce que nous désirons. Le bonheur synthétique est celui que nous fabriquons malgré les obstacles et l’adversité. Il nous permet de rebondir.

Savoir que les gens heureux présentent 2x moins de risques de mourir prématurément ou de tomber malade et que cela a été prouvé scientifiquement est pure joie ! Le bonheur, ça conserve et le savoir ne peut que nous inciter à le cultiver n’est-ce-pas ?

Mais peut-être te demandes-tu c’est quoi être heureux ? Florence Servan-Schreiber a sa propre définition du bonheur : c’est être amoureux de sa propre vie, en prendre soin, la chérir et l’honorer en donnant le meilleur de soi-même. Elle n’oublie cependant pas les émotions négatives qui nous sont en fait indispensables. Les émotions positives et négatives occupent chacune leur place.

Passons maintenant aux 4 conseils que j’essaie d’appliquer pour cultiver mon bonheur au quotidien.

Conseil n°1 : Cultiver son optimisme

Les bénéfices à être optimiste sont nombreux. Les optimistes ont une meilleure santé. Ils sont plus performants professionnellement. Ils sont aussi de meilleure humeur et sont, par conséquent, plus appréciés par leur entourage. Comment ne pas vouloir le cultiver ?

Un des secrets pour cultiver son optimisme est de bannir les mots “JAMAIS” et “TOUJOURS” et de les remplacer par “PARFOIS” ou “RÉCEMMENT”. Cela permet de ne pas généraliser nos déboires et d’entrevoir une issue possible.

Une autre façon de cultiver son optimisme est d’essayer de voir le bénéfice caché pour chaque événement négatif

Tout ne se déroule pas toujours pour le mieux, mais nous sommes tous capables d’en extraire le meilleur en posant un regard neuf sur une même situation

Florence Servan-Schreiber

Conseil n°2 : Lancer son sac par dessus le mur

Se donner des objectifs à atteindre est aussi primordial. Mais 1001 raisons pour ne pas les mettre en oeuvre peuvent nous assaillir. J’ai adoré cette image proposée par le professeur de Florence :

Imaginons une promenade dans les collines. Le bout du champ que l’on traverse est clos par un muret. Au pied de celui-ci, 2 options : rebrousser chemin et ressortir par l’entrée ou jeter son sac par dessus le mur pour escalader plus facilement. Une fois que le sac est de l’autre côté, il n’y a plus de retour en arrière possible. Il faut aller le chercher.

Florence Servan-Schreiber

Faire des petits pas engagés vers nos objectifs est donc important. Tu veux faire de la méditation ? Inscris-toi à un stage. Tu as un projet en tête ? Parles-en autour de toi. Tu as envie d’une nouvelle coiffure ? Prends rendez-vous chez ton coiffeur. 🙂

Conseil n’°3 : Etre imparfait

C’est mon conseil préféré 🙂 ! La recherche de la perfection est pour Florence et pour moi, une malédiction. Le perfectionniste n’est jamais satisfait de lui-même. Il veut toujours mieux. Il ne savoure pas ses succès et dénigre tout ce qu’il réussit.

Heureusement, il existe un pendant que le professeur Ben-Shahar a baptisé “l’optimalisme”. L’optimaliste apprécie ses petits succès, il profite du chemin , il analyse pour progresser, il fait de son mieux et considère que les échecs font partie de la vie.

Alors, j’ai envie de dire : ménageons-nous ! Soyons optimalistes et imparfaits.

Conseil n°4 : Exprimer sa gratitude

Exprimer sa gratitude envers la vie rend heureux. Les personnes qui la pratiquent au quotidien résistent plus facilement au stress et sont plus satisfaites de leur vie en général. Cela a été prouvé scientifiquement.

Florence parle de lister ses 3 kifs du jour. Mais c’est quoi un kif ? C’est un moment passé dans la journée qui vous a transcendé, qui vous a procuré de la joie, du bien-être ou qui vous incite à dire merci à quelqu’un ou à la vie en général. Personnellement, je liste mes 3 kifs du jour depuis plusieurs années et cela me permet effectivement de cultiver mon bonheur. Même si j’ai le sentiment d’avoir passé une mauvaise journée, je parviens chaque soir à lister 3 choses positives. M’endormir avec celles-ci en tête est bien plus sain que ruminer les choses négatives n’est-ce-pas ?

N’hésites pas à étendre cette pratique autour de toi. Lors d’un repas de famille, demandes à tes proches de lister leurs 3 kifs. Essaies de le faire chaque soir avec ta famille lors du souper. Communique ton optimisme et ta joie de vivre !

En bref

Je ne peux que te conseiller de lire ce livre truffé de positivité, de chaleur et de bienveillance. Si tu as besoin de mettre de la joie dans ta vie, ce livre est pour toi ! La vision que tu te fais de ta vie et de toi-même n’en sera que meilleure.

J’espère que cet article t’a plus et je te remercie de m’avoir lue

Je te dis à tout bientôt en commentaire ou dans un futur article !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *