livres seconde guerre mondiale
Culture,  Dévoreuse de Livres

Sélection livresque : 9 livres à lire sur la 2ème guerre mondiale

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été ! Oui car malheureusement, il touche à sa fin. Toute bonne chose a une fin comme on dit. Oui c’est bateau haha

Enfin soit ! Qui dit “fin de l’été” dit “rentrée” et qui dit “rentrée” dit “nouveautés” 😀 ! Je prends donc un peu d’avance sur la rentrée pour vous proposer une nouvelle série d’articles : mes sélections livresques !

Ces articles auront pour but de vous partager plusieurs livres sur un même thème. Je pense même à faire de même pour les séries, les films, les blogs, …

Me première sélection livresque portera sur la 2ème guerre mondiale. Pourquoi ? parce que cette période de l’histoire me touche profondément, parce que les survivants des camps de concentration ne seront bientôt plus là pour témoigner, pour ne pas qu’on oublie, …

Parmi ces livres, il y en a que j’ai lu et d’autres qui sont soit dans ma pile à lire soit dans ma liste de souhaits. Il n’y en a que 9 mais il y en a plein d’autres. Beaucoup de survivants ont écrit leur propre livre, d’autres auteurs se sont inspirés des faits pour en écrire une tout autre. Mais quoi qu’il en soit, grâce à ces livres, on oubliera pas.

Voici 9 livres à lire sur la 2ème guerre mondiale

La voleuse de livres de Markus Zusak

la voleuse de livres

Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité.
Liesel Meminger y est parvenue.


Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée.
Est-ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt ? Ou sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret. Celui qui l’a aidée à survivre et a même inspiré à la Mort ce joli surnom : la Voleuse de livres.

Le chant du rossignol de Kristin Hannah

le chant du rossignol

France. 1939. Dans un village de la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari, qui part au front, et se retrouve seule avec sa fille. Très vite, elle est forcée d’accueillir un officier allemand sous son toit. Elle choisit de protéger sa fille avant tout, quel qu’en soit le prix.

Sa sœur cadette, Isabelle, 18 ans, s’installe à Paris le jour de l’entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et plein de convictions, elle s’engage dans la Résistance sous le nom de code “Le Rossignol”.

Deux sœurs, deux destins, chacune jouant sa propre survie dans la France occupée par les nazis.

Le lilas ne fleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

le lilas ne fleurit qu'après un hiver rigoureux

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé.


De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.


Quant à l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes…


Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises.

Les enfants de la liberté de Marc Levy

les enfants de la liberté

“Ce 21 mars 1943, j’avais dix-huit ans. Je suis monté dans le tramway et je partais vers une station qui ne figurait sur aucun plan, j’allais chercher le maquis. Il y a dix minutes, je m’appelais encore Raymond, depuis que je suis descendu au terminus de la ligne 12, je m’appelle Jeannot. Jeannot sans nom. A ce moment encore doux de la journée, des tas de gens dans mon monde ne savent pas encore ce qui va leur arriver.”

Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

elle s'appelait sarah

Deux histoires se déroulent en parallèle : celle de Julia américaine qui vit à Paris, en 2000, avec son mari Bertrand et sa fille Zoë et celle de Sarah déportée avec son père et sa mère, en 1942, lors de la rafle du Vel’ D’Hiv’. Les deux récits se rejoignent malgré les années qui les séparent.

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais.
Elle s’appelait Sarah, est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.

La goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino

la gouteuse d'hitler

1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité des autres goûteuses. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

La bibliothécaire d’Auschwitz d’Antonio G Iturbe

bibliothecaise d'aushwitz

À quatorze ans, Dita est une des nombreuses victimes du régime nazi. Avec ses parents, elle est arrachée au ghetto de Terezín, à Prague, pour être enfermée dans le camp d’Auschwitz. Là, elle tente malgré l’horreur de trouver un semblant de normalité.Quand Fredy Hirsch, un éducateur juif, lui propose de conserver les huit précieux volumes que les prisonniers ont réussi à dissimuler aux gardiens du camp, elle accepte. Au péril de sa vie, Dita cache et protège un trésor. Elle devient la bibliothécaire d’Auschwitz.

Suite Française d’Irène Némirovsky

suite française

Écrit dans le feu de l’Histoire, Suite française dépeint presque en direct l’exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Avec bonheur, Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles élans de solidarité d’une population en déroute. Cocottes larguées par leur amant, grands bourgeois dégoûtés par la populace, blessés abandonnés dans des fermes engorgent les routes de France bombardées au hasard¿ Peu à peu l’ennemi prend possession d’un pays inerte et apeuré. Comme tant d’autres, le village de Bussy est alors contraint d’accueillir des troupes allemandes. Exacerbées par la présence de l’occupant, les tensions sociales et les frustrations des habitants se réveillent¿ Roman bouleversant, intimiste, implacable, dévoilant avec une extraordinaire lucidité l’âme de chaque Français pendant l’Occupation, enrichi de notes et de la correspondance d’Irène Némirovsky, Suite française ressuscite d’une plume brillante et intuitive un pan à vif de notre mémoire.

L’infirmière d’Hitler de Mandy Robotham

l'infirmière d'hitler

Dans le camp de concentration où elle officie comme sage-femme, aucune atrocité n’est épargnée à Anke. Dans des conditions impossibles, elle est obligée de mettre au monde des bébés immédiatement arrachés à leurs mères. Quand les S.S. viennent la chercher sur les ordres directs du « Bureau du Führer », Anke craint le pire. Mais elle est conduite dans une luxueuse maison, loin des horreurs de la guerre. Dans le plus grand secret, elle vient d’être recrutée pour mettre au monde le futur bébé d’Eva Braun et d’Adolf Hitler. Écartelée entre son devoir médical et sa haine du régime, la jeune femme vit dans la peur. Elle tombe pourtant amoureuse d’un jeune officier qui travaille là… Mais dans l’enfer de la guerre, alors que la survie est un combat quotidien, peut-on croire en l’avenir ?

Dites moi, quels livres avez-vous lu sur cette période de l’histoire ? Quels sont ceux que vous aimeriez lire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *